Tunisie - La chicha prendra-t-elle fin dans les cafés ? (12/09/2009)

Accueil du site www.tabacologue-afrique.fr > Tabacologie au Maghreb > Tabacologie Tunisie > Tunisie - La chicha prendra-t-elle fin dans les cafés ? (12/09/2009)

Le site www.tabacologue-afrique est destiné aux professionnels de santé africains. Article mis en ligne le 18 août 2011.


- Grippe porcine : la chicha prendra-t-elle fin dans les cafés ?

C’est une bataille très féroce menée par le gouvernement tunisien contre le tabac et surtout la chicha (narguilé). Cet instrument de fumer le tabac, très connu au moyen orient et au Maghreb, trouve ses fans en Tunisie. La majorité de ces fumeurs utilisent les cafés pour partager des moments avec leurs amis autour des chichas. Ces habitudes présentent des dangers envers la santé des citoyens et naturellement sur l’économie nationale.

La chicha et la grippe porcine
L’habitude de fumer la chicha suppose l’utilisation du tuyau par plusieurs fumeurs. Les cafés utilisent des tuyaux personnalisés rarement et exclusivement pour les clients fidèles. Cette utilisation peut faciliter la contamination aux virus tel que la grippe porcine. L’utilisation de ces tuyaux ainsi que l’ensemble du chicha par un nombre indéterminé et non contrôlé de consommateurs présente un danger de contamination du virus par la bouche. Pratiquement, c’est difficile de trouver une solution à ce problème vu le conflit d’intérêt entre le gérant du café (il ne peut pas utiliser des chichas jetables) et le consommateur qui est habitué de prendre son chicha dans ce contexte populaire.
L’État n’a pas encore réagi dans ce contexte malgré qu’elle ait fait des réactions pareilles dans les contextes douteux et susceptibles de compliquer la situation tel que les écoles et établissements universitaires. En fait, les services de la santé scolaire vont assurer un dépistage de 161 462 élèves lors de la rentrée. Le service assurera également des inspections sanitaires des quelque 3 500 crèches et maternelles, qui accueillent plus de 70 000 enfants. Des médecins ont été affectés dans les universités pour contrôler les cas de maladies dangereuses et chroniques chez les étudiants, afin de pouvoir suivre leur état de santé et leurs résultats universitaires.

L’interdiction juridique des chichas dans les cafés
Outre le risque de la grippe porcine, la chicha, parmi les supports du tabac, est toujours attaqué par la législation visant la protection de la santé des citoyens surtout les non fumeurs. De ce fait, un projet de loi a été préparé pour étendre l’interdiction du tabac aux cafés et restaurants en Tunisie. C’est une étape très importante dans le changement de la mentalité du tunisien qui choisit les cafés pour fumer tout en oubliant le droit des non fumeurs à prendre café dans un milieu propre des dégagements toxiques du tabac.
Ce nouveau texte législatif complète et amende la loi de 1998 relative à la prévention des méfaits du tabac et doit être présenté au pouvoir législatif à la prochaine rentrée parlementaire. Les chiffres officiels annoncent que 65 % de la population tunisienne sont des fumeurs. Un chiffre terrible pour un pays en développement et surtout a besoin de l’ensemble de ses ressources humains.
Cette interdiction laisse de l’exception sous forme d’un espace fumeur bien organisé et séparé à l’ensemble du café. Cet espace va nuire aux consommateurs du chicha surtout pour les cafés reconnus pour la qualité de ce produit. La consommation de la chicha en dehors de cet espace conduira à une amende financière assez lourde par rapport au prix du produit. Le consommateur va trouver du problème à passer des heures en plein air en plein hiver ou à être angoissé dans un espace fumeur. Cette attitude peut l’encourager à oublier la chicha et c’est l’objectif.
Cette chicha se trouve emprisonné entre la grippe porcine et les lois anti-tabac. Elle passe par une période difficile envers ses fidèles. L’ensemble des actions incitatives nécessitera un coup de pousse de la part des consommateurs eux-mêmes. Ils doivent prendre leurs responsabilités envers la société.

Audinet Investir en Tunisie 12/09/2009
http://www.investirentunisie.info/index.php?option=com_content&id=2289


Haut de la page
Retour à « Tabacologie Tunisie »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | | Nous écrire | Espace privé | Informations légales | © Copyright 2007 2019 Afdet