Cote d’Ivoire - 13,6 % des femmes sont fumeuses (01/02/2010)

Accueil du site www.tabacologue-afrique.fr > Tabacologie Afrique francophone > Tabacologie Côte d’Ivoire > Cote d’Ivoire - 13,6 % des femmes sont fumeuses (01/02/2010)

Le site www.tabacologue-afrique est destiné aux professionnels de santé africains. Article mis en ligne le 18 août 2011.


- 13,6 % des femmes sont fumeuses

La communauté de fumeurs en Côte d’Ivoire s’agrandit d’année en année, et constitue un réel danger pour la population ivoirienne dans son ensemble, ainsi que pour les générations futures.
Le tabac gagne de plus en plus du terrain en Côte d’Ivoire. Selon les statistiques de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la Côte d’Ivoire possède un taux de 22,1 % de fumeurs. Celà confirme l’augmentation du nombre de fumeurs en Côte d’Ivoire. Afin de freiner le phénomène, les ONG actives pour le contrôle du tabac en Côte d’Ivoire ont décidé d’interpeller les pouvoirs publics sur la question. Jeudi 28 janvier 2010 à l’Inades Cocody, elles ont organisé une conférence publique, sur le thème : « La ratification de la Convention cadre de lutte anti tabac (CCLAT) et sa mise en en œuvre en Côte d’Ivoire ».

La Côte d’Ivoire est le seul pays à ce jour, en Afrique de l’ouest, à n’avoir pas ratifié ladite convention. Le Dr Boko Alexandre, président de l’ONG « Sauvons les poumons » et pneumologue, a exposé sur les graves dangers du tabac. Selon lui, si rien n’est fait d’ici à 2030, le tabac sera la première cause de mortalité dans le monde. En ce qui concerne la Côte d’Ivoire, il a fait des révélations édifiantes. Avec le tabagisme féminin qui prend de l’ampleur dans notre pays. « Les femmes sont de plus en plus des fumeuses actives, avec 13,6 % du taux global des fumeurs dans le pays », a-t-il fait savoir.
Le corps de métiers qui tire la palme des fumeurs reste incontestablement, révèle-t-il, les conducteurs des transports avec un taux de 52 %. On retrouve, affirme Dr Boko, 19 % de fumeurs chez les élèves. Le pneumologue a interpellé encore une fois les uns et les autres sur la toxicité du tabac, dans lequel il existe plus de 4 000 éléments toxiques et nocifs. Tous les cancers, dira-t-il, sont provoqués en partie par le tabac.
Au dire du spécialiste des poumons, le tabac agit sur la procréation chez la femme. Il entraîne aussi la réduction de la fertilité chez l’homme, l’impuissance sexuelle, ainsi que des troubles de l’érection. Aussi, a-t-il insisté sur la nécessité pour les gouvernants ivoiriens, de ratifier la convention cadre de lutte anti tabac, afin de protéger, affirme-le Dr Boko, les générations futures. « Cette convention donne de nouveaux outils à nos pays pour lutter efficacement contre le tabac », a-t-il déclaré. Notons que cette convention de l’OMS est entrée en vigueur le 27 février 2005. Et l’Assemblée nationale ivoirienne a adopté le projet de loi, autorisant le Chef de l’État à ratifier la Convention cadre. Qui lui, a promulgué ladite convention le 31 mai 2007. Malheureusement, le processus de ratification (qui devrait s’achever avec la signature du décret de ratification et de publication de la Convention, ainsi que et la transmission de l’instrument de ratification par le ministère des Affaires Étrangères au siège des Nations Unies), n’a pu aller jusqu’à son terme.

Frank Toti 01/02/2010
http://franktoti.ivoire-blog.com/archive/2010/02/01/tabagisme-13-6-de-femmes-fumeuses-en-cote-d-ivoire.html

Haut de la page


Retour à « Tabacologie Côte d’Ivoire »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | | Nous écrire | Espace privé | Informations légales | © Copyright 2007 2019 Afdet