Sénégal - Augmentation de la taxation de la cigarette (11/08/2008)

Accueil du site www.tabacologue-afrique.fr > Tabacologie Afrique francophone > Tabacologie Sénégal > Sénégal - Augmentation de la taxation de la cigarette (11/08/2008)

Le site www.tabacologue-afrique est destiné aux professionnels de santé africains. Article mis en ligne le 12 août 2011.


- Augmentation de la taxation de la cigarette
Le Président de la République a déposé à l’Assemblée nationale un projet de loi portant sur une augmentation de 20 % de taxe sur les produits du tabac. Cette initiative de Me Abdoulaye Wade est saluée par le Réseau national de lutte contre le tabac qui estime qu’elle pourrait décourager les fumeurs et ceux qui n’ont jamais fumé de ne pas toucher au produit.

« L’augmentation de la taxe sur le prix de la cigarette a pour objectif de décourager ceux qui veulent fumer et qui ne l’ont jamais fait de ne pas toucher à ce produit. Elle pourrait empêcher ceux qui ont cessé de fumer, de recommencer ».
C’est en ces termes que le chargé de communication du Réseau national de lutte contre le tabac (RNLT), Baba Gallé Diallo et plusieurs membres du réseau dont son président Amadou Moustapha Gaye qui ont fait face à la presse samedi dernier à Dakar ont salué, le projet de loi du chef de l’État Me Abdoulaye Wade portant sur l’augmentation des taxes sur les produits du tabac.
Ce projet de loi du président Abdoulaye Wade est actuellement à l’Assemblée nationale, cela au grand bonheur des membres du Rnlt. Selon son chargé de communication, des mesures fiscales sont parmi les éléments les plus efficaces pour la réduction du taux de consommation de la cigarette. A titre d’exemple, Baba Gallé Diallo a cité les statistiques de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui ont révélé qu’une augmentation de 10 % du prix des cigarettes motiverait approximativement 42 millions de personnes à cesser de fumer. Cette augmentation pourrait prévenir 10 millions de décès provoqués par l’usage de la cigarette.
Baba Gallé et ses camarades ont rappelé que le tabac tue chaque année dans le monde plus de 5 millions de personnes dont 70 % dans le Tiers-Monde.
Les membres du RNLT, qui ont estimé qu’avec cette mesure, les revenus du gouvernement provenant du tabac augmenteraient de ce fait d’environ 7%, ont invité le chef de l’État, le gouvernement et les députés de faire tout pour que cette loi soit votée, car elle permettrait, selon le président du RNLT, d’augmenter de manière considérable les recettes fiscales.
Seulement, le président du RNLT a souhaité qu’une partie des recettes induites par le commerce du tabac soit affectée à la promotion de la santé et aux organisations nationales de lutte contre le tabac.

Au Sénégal, selon une étude clinique réalisée à l’hôpital Aristide Le Dantec, 35 % des impuissances sexuelles sont liés au tabac. L’étude a aussi révélé que 9 cancers du poumon sur 10 sont dus au tabac. Pis, 52 % des accidents cardiovasculaires des sujets jeunes sont directement liés à la cigarette. Malgré toutes ces conséquences, le Sénégal, grâce à sa stabilité et son ouverture aux capitaux étrangers, est convoité par de puissantes compagnies de tabac. Lesquelles compagnies génèrent dans le cadre du commerce du tabac des recettes fiscales estimées à plus de 22 milliards de francs Cfa par an, a révélé le chargé de communication du réseau.

Cet argent est reversé directement dans les caisses de l’État, ce qui fait que le combat des organisations nationales de lutte contre le tabac sera difficile et Amadou Moustapha Gaye l’a compris en demandant aux autorités d’accomplir leur mission qui est d’assurer la sécurité sanitaire de la population.

Eugène KALY, Le quotidien Le Soleil, Hann Dakar, 11/08/2008
http://www.lesoleil.sn/article.php3?id_article=38645

Haut de la page

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | | Nous écrire | Espace privé | Informations légales | © Copyright 2007 2019 Afdet