Côte d’Ivoire - Cancers du poumon : le tabac, première cause (31/07/2018)

Accueil du site www.tabacologue-afrique.fr > Tabacologie en Afrique francophone > Tabacologie Côte d’Ivoire > Côte d’Ivoire - Cancers du poumon : le tabac, première cause (31/07/2018)

Le site www.tabacologue-afrique est destiné aux professionnels de santé africains. Article mis en ligne le 31 juillet 2018.


- Cancers du poumon : le tabac, première cause

Le président du réseau des ONG actives pour le contrôle du tabac en Côte d’Ivoire (Rocta-ci) Tall Lacina a déclaré à la presse ce 31 juillet 2018 que le tabac est l’une des principales causes de mortalités. Pour lui, il est grand temps que la Côte d’Ivoire adopte la loi anti-tabac le plus rapidement possible afin d’éviter tous ces décès qui causent la désolation et fait de nombreux orphelins.
En Côte d’Ivoire, on estime le taux de prévalence du tabagisme à 14,6 % dans la population générale selon les données de l’enquête démographique de la santé (EDS) 2011-2012, avec plus de 5 000 décès par an. Il constitue de ce fait un problème de santé publique. Le tabagisme est incriminé dans 90 % des cancers du poumon. La fumée de cigarette contient plus de 4 000 produits chimiques dont 1 % est cancérigène. Il aggrave les maladies respiratoires et majore les accidents cardiovasculaires et les infarctus du myocarde. De plus, 33,1 % de personnes sont exposées à la fumée secondaire. Que la loi anti-tabac soit adoptée le plus rapidement possible pour éviter ces cas de 5 000 décès par an a suggéré M. Tall Lacina. Il a même révélé qu’une autre enquête réalisée en 2005 a évalué à 28 milliards de Fcfa le coût de la prise en charge annuelle. Le conférencier a dénoncé l’ingérence de l’industrie du tabac qui de manière subtile continue de faire la publicité de la cigarette parce qu’il n’y a pas de cadre réglementaire. Le projet de loi a été adopté en conseil des ministres. C’est une bonne chose. Mais ce que nous dénonçons c’est le retard avec lequel il tarde à passer au parlement. Nous en tant qu’organisation de la société civile on encourage l’État à prendre cette loi anti-tabac. Selon les prévisions, la moitié des fumeurs mourrait dans 25 ans. « Quel serait l’avenir de notre pays si ces jeunes gens fument ? » s’est interrogé le président du Rocta-ci. Le secrétaire général du réseau des ONG actives pour le contrôle du tabac en Côte d’Ivoire, Dr Francis Boli a présenté le rapport de surveillance sur l’action publicitaire des firmes du tabac. Le président du réseau des communicateurs pour la lutte contre le tabagisme et l’alcoolisme en milieu scolaire et universitaire (Recltasu) Dimitry Agoutsi a pris part à cet échange avec les médias.

Échos Medias Côte d’Ivoire Source : Bertin Mambo 31/07/2018
http://www.echosmedias.ci/?p=articles&id=982


Retour à « Tabacologie Côte d’Ivoire »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | | Nous écrire | Espace privé | Informations légales | © Copyright 2007 2019 Afdet