Burkina-Faso - Tabagisme, il faut agir maintenant ! (29/05/2017)

Accueil du site www.tabacologue-afrique.fr > Tabacologie Afrique francophone > Tabacologie Burkina Faso > Burkina-Faso - Tabagisme, il faut agir maintenant ! (29/05/2017)

Le site www.tabacologue-afrique est destiné aux professionnels de santé africains. Article mis en ligne le 29 mai 2017.


- Tabagisme, il faut agir maintenant !

C’est le secrétaire général du ministère de la santé, Robert Kargougou, par ailleurs président dudit Comité, qui a présidé les travaux de l’instance. Au Burkina, l’on note plus de 4 000 décès par an et pis, l’âge moyen d’initiation au tabagisme est de onze ans.
Selon Dr Christelle Neya, directrice de la promotion de la santé, le tabagisme est une des causes de maladies non transmissibles. Au Burkina, précise-t-elle, on enregistre environ 4100 décès par an liés au tabac. « C’est énorme et il faut agir maintenant », invite-t-elle en urgence, soulignant que les élèves de 13 à 15 ans représentent environ 27 % des fumeurs. Le tabagisme a donc un visage jeune. C’est pourquoi estime-t-elle que si la jeunesse est l’avenir du pays, c’est qu’il faut se battre dès maintenant.
Cette première session a donc permis aux participants de faire le point des recommandations de 2016 avant de dresser le bilan des activités menées au cours de la même période. Ils ont également analysé le bilan des actions des organisations de la société civile, en l’occurrence Afrique contre le Tabac (ACONTA). Sur ce volet, les participants ont tous loué l’efficacité de ces organisations sur le terrain. Cette partie a été suivie de la présentation de l’unité de sevrage tabagique (inaugurée seulement en février dernier). Le compte-rendu de la participation du Burkina aux rencontres internationales (COP7) et les perspectives 2017 ont été les derniers actes de cette première rencontre statutaire du Comité national de lutte anti-tabac. Chaque présentation ayant fait l’objet de discussions entre les participants.
À l’issue des échanges, on retient entre autres qu’il y a nécessité pour le gouvernement d’harmoniser les vues sur cette question de tabagisme pour une lutte efficace et la nécessité pour le Comité de la poursuite du travail de plaidoyer pour l’application effective des textes en matière de lutte anti-tabac. Les participants ont également pris des engagements pour 2017 parmi lesquels, la tenue des deux sessions du comité, la multiplication des affiches pour appuyer les différents services dans la sensibilisation, la célébration de la journée mondiale de lutte anti-tabac (31 mai), le suivi du procès entre le ministère de la santé et la MABUCIG ainsi que la poursuite des actions d’application des textes sur le tabac

Oumar OUEDRAOGO Lefaso.Net 29/05/2017
http://lefaso.net/spip.php?article77498


Retour à « Tabacologie Burkina Faso »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | | Nous écrire | Espace privé | Informations légales | © Copyright 2007 2019 Afdet