Sénégal - Tabac : les journalistes invités à être à l’"intersection’’ des acteurs (21/05/2017)

Accueil du site www.tabacologue-afrique.fr > Tabacologie Afrique francophone > Tabacologie Sénégal > Sénégal - Tabac : les journalistes invités à être à l’"intersection’’ des acteurs (...)

Le site www.tabacologue-afrique est destiné aux professionnels de santé africains. Article mis en ligne le 21 mai 2017.


- Tabac : les journalistes invités à être à l’"intersection’’ des acteurs

Les professionnels des médias doivent être à ‘’l’intersection« des différents acteurs impliqués dans la problématique du tabac, a soutenu samedi à Bamako (Mali), le journaliste malien, El Hadj Mahamane Hamèye Cissé. »Cette question devient de plus en plus cruciale. Le journaliste doit être à l’intersection des différents acteurs, les activistes de la lutte contre le tabac, les industriels du tabac, les pouvoirs publics et les consommateurs finaux du tabac", a-t-il dit dans un entretien avec l’APS.
M. Cissé, par ailleurs président de la commission média et TIC de la Haute autorité de la communication (HAC) du Mali s’exprimait samedi lors de la clôture d’un atelier portant sur le thème : « L’avenir de l’industrie du tabac. Un monde sans fumée et ses enjeux en Afrique ».
Plus de soixante professionnels des médias venus de 15 pays d’Afrique francophone ont pris part à cette rencontre organisée par le Réseau des journalistes de l’industrie de la nicotine et du tabac (REJOINT).
Ce réseau avait été mis en place en juillet 2016, à Grand-Bassam (Côte d’Ivoire), lors d’un séminaire portant sur le thème : « Comprendre l’environnement de l’industrie du tabac : Enjeux et perspectives pour les médias ».
« Le journaliste doit pouvoir être un grand rapporteur des faits de chacun de ces segments-là. Il doit pouvoir être à la confluence de ces intérêts-là et expliquer au plus large public la position des industries du tabac, des activistes anti-tabac, et au consommateur final également la position des pouvoirs publics », a-t-il soutenu.
« À l’heure du bilan, il faudrait que chacun essaye de se mettre à sa place et tienne compte du rôle que le journaliste peut jouer. Et c’est à nous, avec notre indépendance, nos principes fondateurs +l’éthique et la déontologie+ de pouvoir faire en sorte qu’on soit dans le factuel qui puisse permettre à chacun d’avoir une opinion sur la question », a-t-il encore plaidé.
Le journaliste malien a salué la création du Réseau des journalistes de l’industrie de la nicotine et du tabac (REJOINT), une structure qui selon lui devrait faciliter le dialogue entre les différentes parties concernées par la problématique du tabac.
Le séminaire de Bamako vise à alimenter la réflexion des membres du Réseau sur les enjeux de l’industrie du Tabac et sur les Objectifs de développement durable (ODD) en faisant notamment ressortir le lien entre l’idée de transformation et l’objectif 3, indique un document remis aux participants.

De l’envoyé spécial de l’Agence de Presse Sénégalaise : Amadou Sarra Bâ 21/05/2017
ASB/OID Bamako
http://www.aps.sn/actualites/societe/article/problematique-du-tabac-les-journalistes-invites-etre-a-l-intersection-des-acteurs


Retour à « Tabacologie Sénégal »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | | Nous écrire | Espace privé | Informations légales | © Copyright 2007 2019 Afdet