Algérie - Le tabagisme tue 45 personnes par jour, arrêtez le massacre (31/05/2015)

Accueil du site www.tabacologue-afrique.fr > Tabacologie au Maghreb > Tabacologie Algérie > Algérie - Le tabagisme tue 45 personnes par jour, arrêtez le massacre (...)

Le site www.tabacologue-afrique est destiné aux professionnels de santé africains. Article mis en ligne le 31 mai 2015.


- Le tabagisme tue 45 personnes par jour, arrêtez le massacre !

Plaider en faveur de politiques efficaces pour réduire la consommation de tabac et sensibiliser sur les risques pour la santé, tels sont les principaux objectifs de la célébration de la Journée mondiale sans tabac chaque année, le 31 mai.
L’OMS et ses États membres alertent sur les méfaits du tabagisme qui ne fait qu’augmenter dans le monde, où il tue chaque année, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), près de 6 millions de personnes. Plus de 80 % du milliard de fumeurs dans le monde vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.

Ce que prévoit la loi
La loi sanitaire prévoit, dans son chapitre de lutte contre les facteurs de risque et la promotion des modes de vie saine, la prévention et la lutte contre le tabagisme. Dans son article 425, il est stipulé que quiconque contrevient aux dispositions de l’article 58 de la présente loi relatives à l’interdiction de fumer dans des lieux affectés à un usage collectif est passible d’une amende de 2 000 DA à 5 000 DA.
Il est aussi signalé que quiconque contrevient à l’interdiction prévue aux articles 53et 62 de la présente loi relative, respectivement, à la promotion, au parrainage et à la publicité sur le tabac et les boissons alcoolisées est puni d’une amende de 500 000 DA à 1 000 000 DA.
En cas de récidive, l’amende est portée au double. Quiconque contrevient à l’interdiction prévue aux dispositions de l’article 59 de la présente loi relative à la vente du tabac aux mineurs est puni d’une amende de 200 000 DA à 400 000 DA. (Art. 425 et 426).
Pour les paquets de cigarettes, outre l’avertissement général, un avertissement spécifique, des dessins ou des pictogrammes émanant de l’autorité sanitaire doivent figurer sur l’autre grande face du paquet.
Toutes les formes de conditionnement et d’étiquetage des produits du tabac doivent porter des indications sur les principaux constituants toxiques et leurs émissions.

D’après Djamila Kourta- El Watan - Algérie - 31/05/2015


Retour à « Tabacologie Algérie »

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | | Nous écrire | Espace privé | Informations légales | © Copyright 2007 2019 Afdet