Sénégal - Lancement de la version française de la 4e édition de l’atlas du tabac (01/10/2012)

Accueil du site www.tabacologue-afrique.fr > Tabacologie en Afrique francophone > Tabacologie Sénégal > Sénégal - Lancement de la version française de la 4e édition de l’atlas du (...)

Le site www.tabacologue-afrique est destiné aux professionnels de santé africains. Article mis en ligne le 13 février 2013.


- Lancement de la version française de la 4e édition de l’atlas du tabac

« Les taxes sur le tabac contribueront à financer le projet de couverture universelle en matière de santé du Président de la République ». « Le Gouvernement va bientôt déposer le nouveau projet de loi anti-tabac sur le Bureau de l’Assemblée nationale pour son adoption. Ce qui permettra d’assurer la protection des populations sénégalaises sur les plans légal et juridique. Et les taxes qui seront payées par l’industrie du tabac contribueront à financer la réalisation du projet de couverture universelle en matière de santé du Président de la République ».
C’est ce qu’a déclaré le Ministre de la Santé et de l’Action sociale, le Pr Awa Marie Coll Seck, en procédant au lancement à Dakar, le 1er octobre 2012, de la version française de la 4e édition de l’Atlas du Tabac qu’elle a qualifié d’outil dynamique, qui analyse la situation et dégage des perspectives pour les pays.
La cérémonie s’est déroulée en présence du représentant de l’OMS au Sénégal, de députés, de M. Greg Bontrager, directeur des opérations de l’American Cancer Society, de M. Peter Baldini, directeur exécutif de World Lung Foundation, du Président de la Ligue sénégalaise contre le tabac, lauréat du Prix de la Directrice générale de l’OMS pour la lutte anti-tabac en mai 2012, de représentants d’associations de lutte contre le tabagisme, de l’Alliance africaine contre le tabagisme et de plusieurs invités.
Le Pr Awa Marie Coll Seck s’est, d’emblée, réjouie que le Sénégal ait été choisi pour servir de rampe de lancement et de diffusion d’informations aussi fondamentales que celles contenues dans la 4e édition de l’atlas du tabac. Ce document vient combler la rareté des études et des statistiques et lever le voile sur l’opacité en ce qui concerne le tabac. Seules, des données fiables et une surveillance efficace permettent, selon elle, de prendre les bonnes décisions. Dans la même lancée, le Ministre de la Santé et de l’Action sociale, a annoncé la réalisation au Sénégal d’une enquête sur la prévalence du tabagisme chez les adultes en 2013, avec l’appui technique et financier de l’OMS.
Dans son intervention, le représentant de l’OMS, le Dr Alimata Jeanne Diarra-Nama, a d’abord transmis au Ministre les félicitations du Directeur régional de l’OMS pour l’Afrique, le Dr Luis Gomez Sambo, pour le choix porté sur le Sénégal pour abriter le lancement de l’important outil d’information et de plaidoyer en faveur de la lutte anti-tabac qu’est l’atlas du tabac. Pour le Dr Diarra-Nama, le choix du Sénégal symbolise la reconnaissance des importants efforts déployés par les autorités nationales dans la croisade contre le tabagisme, après le Prix de la Directrice générale de l’OMS pour la lutte anti-tabac attribué au pays en mai 2012. Par ce choix, la communauté internationale encourage également le Gouvernement à aller de l’avant dans les initiatives prises afin de renforcer la protection des populations, les jeunes en particulier, des méfaits du tabac et des pièges de l’industrie du tabac.
Le Représentant de l’OMS a poursuivi son propos en saluant l’engagement personnel du Ministre de la Santé et de l’Action sociale dans la lutte anti-tabac, engagement illustré par le nouveau projet de loi élaboré par son département, au moment où l’atlas du tabac révèle que plus de 89 % de la population mondiale n’est toujours pas protégée par des lois antitabac complètes.
Selon le Dr Diarra-Nama, l’adoption de ce projet par l’Assemblée nationale est très attendue par la communauté internationale, car elle constituera un modèle de bonne pratique pour les autres pays de la région africaine de l’OMS. En effet, même si 41 sur 46 des États membres de cette région ont ratifié la convention cadre de l’OMS pour la lutte anti-tabac, l’usage du tabac y prend des proportions de plus en plus inquiétantes. Dans certains pays, 36 % des adultes consomment du tabac et le phénomène prend de l’ampleur chez les adolescentes. En plus, ces pays doivent faire face à l’ingérence de l’industrie du tabac dans l’élaboration des politiques et dans l’application des lois, l’absence d’expertise, particulièrement au sein des gouvernements, et l’absence de ressources adéquates allouées aux programmes nationaux de lutte contre le tabac.
Cependant, il nous faut rester vigilant et mobilisé, avertit le Dr Diarra-Nama. En effet, si rien n’est fait, le nombre de fumeurs augmentera dans le monde au cours des prochaines décennies, du fait de la croissance démographique dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire, selon la Directrice générale de l’OMS, le Margaret Chan, dans l’avant-propos de la 4e édition de l’Atlas du Tabac. Non seulement, les mesures visant à contrer l’épidémie restent sous-financées mais aussi, l’industrie du tabac redouble d’agressivité avec des poursuites judiciaires contre les États ou des accords commerciaux bilatéraux, en vue de décourager l’adoption de lois anti-tabac plus sévères. C’est pourquoi, le Dr Diarra-Nama a remercié le Président Directeur général de l’American Cancer Society et le Directeur général de World Lung Foundation pour le soutien global et financier qu’ils ont apporté à la publication de la 4e édition de l’atlas du tabac et à toutes les personnes et institutions, dont l’OMS et le CDC, dont l’expertise a permis de rendre le document complet et à jour.
Auparavant, M. Greg Bontrager, Directeur des Opérations de l’American Cancer Society et M. Peter Baldini, Directeur exécutif de World Lung Foundation, avaient pris la parole pour souligner la qualité des données fournies par l’atlas du tabac qui livre les connaissances les plus actuelles sur le tabagisme et démontre la vraie nature de cette épidémie mondiale. Elles permettent d’informer le public sur les risques liés à la consommation de tabac, de réfuter les informations inexactes, de partager les stratégies de lutte antitabac efficaces et encourager lutte anti-tabac efficaces et d’encourager une législation qui protège au mieux les populations des méfaits du tabagisme.
Pour Mme Hana Ross, co-auteur de la 4e édition de l’Atlas du Tabac, un des meilleurs moyens d’assurer la protection efficace des populations contre le tabac est la hausse des prix et des taxes qui permettre de réduire la demande de cigarettes, de réduire la vente des produits du tabac et par conséquent les profits de l’industrie du tabac, qui s’élèvent à 35 milliards de dollars par an, et son budget de marketing.
Dans un vibrant plaidoyer, le Dr Abdoul Aziz Kassé, Président de la Ligue sénégalaise contre le tabac (LISTAB) , lauréat du Prix de la Directrice générale de l’OMS pour la lutte anti-tabac en mai 2012, a dénoncé les menaces et l’ingérence de l’industrie du tabac qui tient à préserver les gains substantiels qu’elle tire du marché mondial du tabac évalué à 660 milliards du dollars américains, soit 1 000 fois le budget du Sénégal, malgré les 14 400 personnes qui décèdent chaque jour du tabac. Le Président de la Ligue sénégalaise contre le tabac a lancé un appel aux décideurs politiques, aux intellectuels, à la société civile, à la diaspora pour l’élaboration urgente d’un Plan d’action global de lutte anti-tabac, l’adoption d’une loi anti-tabac dont l’application sera très rigoureuse et un système de taxation exemplaire par sa sévérité, « pour sécher les larmes des millions d’orphelins et de veuves produits par l’industrie du tabac ». « Même si 41 sur les 46 des États membres de la Région africaine de l’OMS ont ratifié la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte anti-tabac, l’usage du tabac y prend des proportions de plus en plus inquiétantes. Dans certains pays, 36 % des adultes consomment du tabac et le phénomène prend de l’ampleur chez les adolescentes ».

Communiqué de presse OMS 01/10/2012
http://www.afro.who.int/fr/senegal/press-materials/item/4998-lancement-au-s%C3%A9n%C3%A9gal-de-la-version-fran%C3%A7aise-de-la-4e-edition-de-l%E2%80%99atlas-du-tabac.html

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | | Nous écrire | Espace privé | Informations légales | © Copyright 2007 2019 Afdet