Sénégal - L’Église s’engage aux côtés des anti-tabacs (21/03/2012)

Accueil du site www.tabacologue-afrique.fr > Tabacologie en Afrique francophone > Tabacologie Sénégal > Sénégal - L’Église s’engage aux côtés des anti-tabacs (21/03/2012)

Le site www.tabacologue-afrique est destiné aux professionnels de santé africains. Article mis en ligne le 9 avril 2012.


- L’Église s’engage aux côtés des anti-tabacs

Les acteurs hostiles au tabac viennent de recevoir, hier le 20 mars 2012, le soutien de l’Église à travers Mgr Théodore Adrien Sarr, archevêque de Dakar.
Ce dernier recevant, hier, en audience dans sa demeure ‘Le Badamier’ à Fann Résidence, une délégation de cette ligue forte de quatorze associations de lutte contre le tabac a déclaré tout son engagement à lutter fermement contre le tabac. « Aujourd’hui, en vous recevant ici chez moi, je tiens à vous féliciter de cet engagement que vous avez pris les uns et les autres dans cette lutte contre le tabac au vu de ses méfaits pour les personnes, les familles, les sociétés, donc les nations », a indiqué le Cardinal Sarr au Pr Abdoul Aziz Kassé et Bakary Badiane, respectivement Président de la Listab, et Président de la fédération nationale des parents d’élèves et étudiants du Sénégal. Les deux hommes étaient à la tête de la délégation de la Listab.
Mgr Théodore Adrien Sarr d’ajouter : « Je peux d’ores et déjà vous dire effectivement que vous pouvez compter sur moi pour appuyer vos actions de quelle que façon que cela puisse être et que vous le souhaitiez ».
On estime à plus de deux milliards de cigarettes vendues au Sénégal pour plus de 50 milliards de francs Cfa. Et à 32 milliards les recettes fiscales tirées annuellement de l’industrie du tabac dans notre pays. A l’envers, on estime à environ 97 % le taux de mortalité des maladies liées au tabac au service de pneumologie de l’hôpital Fann. Malgré le mal, voilà plus de deux ans qu’un projet de loi sur le tabac dort dans les tiroirs de l’Assemblée nationale. Une lenteur dans le vote de celle-ci que la Listab n’a cessé de dénoncer dans son combat. « On verra dans les temps à venir comment parler aux autorités pour que la loi sur le tabac au Sénégal puisse être élaborée, votée et ensuite mise en application. J’ai entendu quelqu’un dire un jour que le Sénégal ratifie beaucoup de conventions, mais après leurs applications ne suivent pas toujours. Mais, on peut encourager les autorités à faire attention pour que cette lutte contre le tabac soit davantage menée en haut lieu au Sénégal », affirme le Cardinal Sarr. Mgr Théodore Adrien Sarr pense là-dessus que la première mesure qu’un gouvernement doit prendre, c’est de voir éliminer cette publicité pour le tabac. Même si cette publicité, dira-t-il, essaie de mentionner les risques du tabac. Pour lui, « il vaut mieux ne pas vraiment tromper les gens ».
L’Archevêque de Dakar a ainsi promis de voir avec ses collaborateurs ce qu’il peut faire dans ce sens, notamment sur la délivrance des messages appropriés contre le tabagisme au Sénégal. « Je partage avec vous cette préoccupation, que cette drogue comme tant d’autres enchaîne l’homme et brime sa liberté », rassure cette voix officielle de l’Église catholique. Il estime que « quand on devient dépendant d’un besoin artificiel comme celui-là, on devient souvent esclave qui ne peut plus s’en défaire ». Et pour Mgr Théodore Adrien Sarr, il vaut mieux prévenir que guérir. Aujourd’hui, il s’agit de voir ce qui peut être entrepris pour aider ceux qui sont déjà atteints par cette drogue à comprendre ses méfaits, les risques qu’ils encourent et toutes les menaces qui pèsent sur eux pour se décider eux-mêmes à s’en sortir. Le Cardinal Sarr rappelle d’ailleurs que dans le Carême, « ne pas fumer » figure parmi les privations que l’Église recommande aux fidèles.

Les diocèses seront dans les rangs des combattants
Le Cardinal Sarr a été on ne peut plus rassurant face aux membres de la Ligue sénégalaise de lutte contre le tabac. Il a, en effet, promis de faire part des préoccupations de la Listab lors de la rencontre des évêques du Sénégal prévue au mois de mai prochain. Il s’agira pour Mgr Sarr de voir ce qui sera possible d’entreprendre au niveau de chaque diocèse pour rentrer dans les rangs de cette lutte et faire en sorte que la prévention soit menée le plus largement possible. Mais il faudra aussi multiplier les efforts pour aider les personnes atteintes à pouvoir se sortir de ce mal avant qu’il ne soit trop tard.
Lors de l’audience d’hier avec le Cardinal Sarr, les membres de la Listab ont mis l’accent sur le tabagisme des jeunes à l’école avant de solliciter le soutien de l’Église dans la lutte qui est menée dans ce sens. Dans sa réponse, Mgr Théodore Adrien Sarr pense qu’il faut non seulement prévenir les enfants contre le mal, en leur donnant les informations nécessaires, mais les encourager à ne pas s’engager sur le chemin de ces drogues qui abîment l’être humain. Il dit avoir constaté, heureusement, dans le clergé et dans les maisons de formation catholique que l’habitude de fumer est de plus en plus abolie. « Ce n’est plus une habitude comme on en voyait il y a vingt, trente ans. Les personnes qui fument sont de moins en moins nombreuses », s’est réjoui l’Archevêque de Dakar. Estimant que les prêtres et les futurs prêtres ont conscience qu’ils ont besoin de leur santé pour servir Dieu et les autres ; qu’ils ont le devoir de la préserver pour avoir la force physique nécessaire que demande leur ministère de prêtre.

D’après Abdoulaye SIDY Walf 21/03/2012
http://www.walf.sn/actualites/suite.php?rub=1&id_art=79887

Association francophone des diplômés et étudiants en tabacologie (Afdet) - 15 rue de la Chapelle - F-95310 ST OUEN L'AUMONE
Tél. : +33 (0)95 057 55 77 - Siret 508 296 027 00016 Code NAF 9499Z
Plan du site | | Nous écrire | Espace privé | Informations légales | © Copyright 2007 2019 Afdet